Journée Eucharistique Rogationniste au Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia de Ngoya

En communion de prière avec toutes les communautés Rogationnistes et des Filles du Divin Zèle du monde, la communauté de Ngoya a célébré ce 1er juillet 2019 la commémoration de la première venue de Jésus Eucharistie dans les œuvres de notre Saint Fondateur. Cette journée marquait aussi la clôture de l’année académique et formative dans notre Scolasticat. En effet, de bonne heure, tous les membres de notre Maison se sont hâtés à la chapelle pour les offices matinaux prévus par notre ordo propre. Le Supérieur, P. Eugène, n’a pas d’ailleurs manqué de nous exhorter au recueillement et à la prière profonde, afin de donner à cette fête toute la splendeur et la solennité qui lui sont dues. C’est ainsi qu’après les laudes, place fut donnée à l’Adoration eucharistique. Cette dernière était organisée de manière à permettre à chacun de se procurer un moment intime avec Jésus dans le Saint Sacrement de l’autel. Des petits groupes de personnes ont été formés pour relayer la permanence dans la chapelle. Après l’adoration personnelle, nous avons eu une procession avec le Saint Sacrement dans les locaux de notre Maison, intercalée par des petits reposoirs confectionnés pour la circonstance.

Après la bénédiction eucharistique donnée par le P. Eugène, a suivi la messe. Elle était présidée par le Supérieur Majeur de notre Circonscription, et concélébrée par les confrères de notre communauté et de ceux de la communauté paroissiale d’Ebebda venus fêter avec nous. Les textes choisis étaient ceux du dimanche du Saint Sacrement de l’année liturgique B. Dans son homélie, le P. Jozef est revenu sur la l’histoire de l’évènement célébré, en mettant un accent sur la volonté du Père Fondateur de faire de cette journée, « le centre et la mère de toutes les fêtes de la Congrégation ». Après la célébration eucharistique, nous avons procédé à la bénédiction du nouveau puits d’eau. C’est le P. François, vice supérieur et économe qui s’est chargé de cet acte.

 Nous nous sommes enfin dirigés dans notre réfectoire pour partager communautairement le repas préparé pour la circonstance. Après quoi, le Supérieur de la Maison donna la bénédiction et congédiait l’assemblée.

Que soit loué et remercié à tout instant, le Très Saint et le Très Divin Sacrement ;

Qui a daigné venir habiter parmi nous.

Fr. Denis MVOGO AWANA, rcj