Ouverture de l’année formative au Scolasticat Saint Hannibal M.Di Francia de Ngoya

Il est de coutume au Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia de Ngoya d’ouvrir solennellement l’année formative et académique par des activités culturelles. Le week-end du 26 au 28 Octobre était ponctué par une série d’événements marquant ce rendez-vous.

Dans l’après midi du vendredi le 26 Octobre un match de football qui opposait les deux équipes constituées de part et d’autres des membres de notre communauté, prêtres, religieux et postulants confondus était au rendez-vous. Malgré la pluie torrentielle qui précéda la rencontre, tous les protagonistes, sous la houlette du Supérieur de la maison, bravèrent l’épreuve du climat défavorable pour se rendre au stade. La partie se solda par la victoire      (4 - 2) d’une équipe sur l’autre. Mais la plus grande victoire revenait à la fraternité dont a fait montre chaque membre qui prenait part à cette rencontre.

Le lendemain, samedi, les esprits étaient rivés sur la conférence donnée par le P. François BIRINDWA KAJIBWAMI. En effet, à partir de quelques principes philosophiques, le Père qui fait son Master II  en philosophie de l’2ducation à l’Université Catholique de l’Afrique Centrale, nous a proposé quelques pistes « pour un vivre ensemble dynamique au Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia ». Après cette conférence tenait lieu de leçon inaugurale des autres séries de leçons de ce genre qui seront déployées au cours de cette année, nous avons partagé communautairement un verre d’amitié dans une ambiance récréative tout en pensant déjà à  dimanche.

La journée du dimanche était la plus chargée. Les parents de nos postulants étudiants de philosophie étaient conviés afin de partager notre joie. Après l’office du matin, toute la communauté s’est livrée à une courte séance de photo de famille. Ensuite, nous nous sommes dirigés dans notre salle commune pour prendre part à la conférence donnée par le P. Jean Marcel NOUMBISSIE. Le thème proposé cette année aux parents était : « Education familiale comme soubassement de la formation à la vie religieuse ». Le Père responsable des jeunes postulants exhortait les parents à redoubler d’ardeur dans l’éducation de leurs enfants, dans tous les domaines de la vie. Cette intervention a été suivie d’un bref témoignage d’un confrère religieux qui montrait que, justement sa vocation remonte de l’éducation qu’il a reçue en famille dès le bas âge. Après quelques échanges sur le thème la pllace était donnée à la célébration Eucharistique.

Le P. Eugène NTAWIGENERA, Supérieur du Scolasticat a présidé à l’Eucharistie entouré de ses deux collaborateurs les plus proches en formation à savoir le père François et le Père Jean Marcel, et animée par les étudiants. La liturgie du jour nous proposait de méditer sur la Toussaint dans notre Eglise locale d’Obala. Ainsi le célébrant principal, dans son homélie nous a invité les uns et les autres à se sanctifier dans leur vie ordinaire, assument leurs tâches quotidiennes comme il se doit. En paraphrasant le Pape François, il rappelé que la sainteté ne consiste pas à poser des actes extraordinaires, mais à laisser Dieu agir dans notre vie. La messe terminée, tous les participants à ce banquet eucharistique, prirent part au repas fraternel que la communauté avait offert pour la circonstance. C’est aux environs de 15h00 que les parents prirent congé de la communauté et le programme communautaire habituel repris son cours.

       « Envoie Seigneur de bons ouvriers dans ton Eglise »

 

                                                          Fr. Mvogo Awana Denis