Quasi Provincia dell'Africa

Les Rogationnistes au Cameroun, 15 ans déjà

Parmi les multiples congrégations religieuses au Cameroun, tout le monde attend parler des Rogationnistes du Cœur de Jésus. Qui sont-ils ? Il y a quinze ans ils sont au Cameroun, quel bilan pouvons-nous faire de leur présence dans ce beau pays ?

En effet, les Rogationnistes du Cœur de Jésus sont un Institut religieux clérical de vie apostolique  de  droit pontifical, fondé par Saint Hannibal Marie di Francia, un prêtre italien du Diocèse de Messine. Ordonné prêtre le 16 mars 1878, il fonda la congrégation des Rogationnistes le 16 mai 1897. Il fut béatifié le 07 octobre 1990 et Canonisé le 16 mai 2004 par le Saint Pape Jean Paul II. L’idéal chrétien des Rogationnistes se fonde sur la pastorale des vocations, sur la base des sacrées paroles de Jésus en Matthieu 9, 37-38 ou Luc 10,2  « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux, priez donc le maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson ». L’injonction Rogate-Priez est devenue le Patronyme de la congrégation.  Ce commandement fait participer le Rogationniste à la vie et à la sainteté de l’Eglise ; il est la voix qui continue la prière du Christ Jésus à son Père céleste pour qu’il envoie de nombreux et saints ouvriers dans sa moisson. Cette prière a pour objet de  réclamer à Dieu, de se manifester par le don des vocations nombreuses et saintes dans l’Eglise et dans la Congrégation en particulier. Dans le but d’étendre ce commandement de Jésus partout dans le monde, les Rogationnistes sont au Cameroun depuis le 28 novembre 2000.

2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg2015-10-26.jpg

En cette année donc, cette congrégation a la joie de célébrer ses 15 ans d’existence dans cet ilot de paix qu’est le Cameroun. Point n’est besoin de présenter la litanie de ses réalisations. Toutefois, il sied de faire remonter le temps par ce bref survol pour comprendre le sens de la célébration de cet anniversaire en invoquant ces initiateurs, sa présence au Cameroun, ses œuvres et pourquoi pas ses projets.

Sous l’invitation de Mgr Victor Tonye Bakot, alors évêque du diocèse d’Edéa, la Congrégation des  Rogationnistes répondra présente en venant déposer ses valises dans le Diocèse d’Edéa le 28 novembre 2000. En effet, arrivés au Rwanda en 1978, les Rogationnistes vont aussitôt se mettre à l’œuvre dans l’Evangélisation sous l’égide de leur charisme du Rogate en se dévouant pour la prière des vocations comme étant sa pastorale sans omettre le service des nécessiteux et besogneux. Mais avec les évènements dramatiques de 1994, il fallait se trouver une nouvelle terre d’accueil plus paisible et stable. Dans cette recherche, comme par grâce, le diocèse d’Edéa était également à la quête d’une congrégation masculine car n’ayant aucune en son sein. La providentielle rencontre de deux désirs va ainsi permettre au Supérieur Général, le Père Giorgio Nalin, l’envoi du Père Wilfredo Cruz, Nicolas Villora venant des Philippines et Venuste Sibomana, venant du Rwanda, fonder une nouvelle communauté Rogationniste à Edéa.

Très vite, les Pères fondateurs de cette nouvelle présence vont se mettre au travail. Ils vont se dévouer à l’apostolat au sein du Diocèse. Le Père Vénuste sera aumônier des jeunes, le Père Nicolas (Niky) sera vicaire dominical à Bonamoukengue, le Père Wilfredo (Willy) sera chargé des vocations du Diocèse pendant onze ans, et curé à la paroisse Marie Reine de l’axe Lourd. Tous vont se vouer à l’évangélisation en donnant un coup de main efficace au Diocèse. Les nombreux démunis et nécessiteux du coin se feront parrainer afin de poursuivre leurs études. Pour pérenniser leur œuvre, dans la nouvelle communauté bâtie par eux, non loin du carrefour Kribi sur la route de Kribi, ils vont ouvrir les portes à tous les jeunes qui s’intéresseront à leur forme de vie. Ainsi, en 2004, débutera la formation des jeunes aspirants à être Rogationnistes. Depuis lors, cette maison appelée lors de sa fondation Maison de Formation Saint Hannibal Marie Di Francia mais aujourd’hui Grand Séminaire Rogationniste, a déjà accueilli onze promotions. Le premier prêtre Camerounais, issu de la première promotion est le Père Etienne Lipem, originaire de la Paroisse Christ Roi de Log-bikoï, ordonné le 31 janvier 2015. La deuxième promotion est constituée des Pères Dieudonné, Gabriel et Jean Marcel. Ils ont été ordonnés prêtre  le 05 septembre 2015.

Dans le désir de permettre à ces jeunes aspirants Rogationnistes de poursuivre leur cursus formatif, le Père Vénuste Sibomana conduira la première promotion à Nkolbisson pour les études philosophiques chez les Pères Oblats de Marie Immaculée en 2005. Puis en 2006, en attendant la fin de la construction de la maison de formation à Ngoya dans la Lekié, les Missionnaires du Sacré Cœur leur feront bon accueil pour un an. Ainsi, après un temps intense des travaux de construction réalisé par l’entrepreneur Alain Assiga, en 2007, en présence du Supérieur Général le Père Giorgio Nalin, l’Evêque d’Obala, Mgr Jerôme Owono Mimboé va inaugurer la nouvelle communauté rogationniste qui portera le nom du Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia de Ngoya. Le Père Vénuste est alors Supérieur et responsable des théologiens dudit scolasticat tandis que le Père Philip Leyza Golez est vice-supérieur, économe et responsable des philosophes. Les étudiants en philosophie mènent les études à l’Institut de Philosophie Saint Joseph Mukasa de Nkolbisson et ceux de Théologie fréquentent à l’Ecole de Théologie Saint Cyprien de Ngoya.

A Ngoya, les Rogationnistes vont également se dévouer à l’évangélisation : faisant la pastorale avec les enfants du village, adoptant les plus démunis et nécessiteux, aidant dans les différentes paroisses sous des formes diverses en particulier à la paroisse Ebebda où les Pères Rogationnistes sont vicaires dominicaux, les collèges en ayant toujours en esprit la dimension charismatique qui s’inspire des paroles de Jésus : « La moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maitre de la moisson d’envoyer les ouvriers dans sa moisson » (Mt 9, 38 ; Lc 10, 2). Ceci  dans l’esprit et l’héritage de saint Hannibal Marie Di Francia, fondateur de la congrégation des Filles du Divin Zèle en 1887 et des Rogationnistes en 1897.

A Edéa, la communauté a à présent le Père Philip Leysa Golez comme supérieur succédant au Père Wilfredo Cruz et le père Etienne Lipem, vice-supérieur de la communauté et responsable des propédeutes en succession des Pères Louis Buhuru, Philip Golez, Elisé Kabera et Venuste Sibomana. A Ngoya, le Père Wilfredo Cruz, supérieur de la quasi-province de l’Afrique, est le supérieur de la communauté de ladite communauté, succédant les Pères Isidore Karamuka et Venuste Sibomana. Le Père Eugène Ntawigenera est vice-supérieur et responsable des théologiens en succession du Père Jean Pierre Ntabwoba et le Père François Birindwa est économe et responsable des philosophes en remplacement des père Eugène, Shibu Kavunkal et Philip. Pour cette année académique 2014-2015, la communauté de Ngoya compte 16 étudiants en théologie, un stagiaire et 18 étudiants en philosophie.

Depuis un an, soit le 1er juillet 2014, la congrégation est présente dans le diocèse de Kumbo avec les Pères Saji Kappikuzhi et Jeffrey Jagurinet, le frère Zack Bertrand. En 15 ans d’existence, on ne peut s’en empêcher de rendre grâce à Dieu pour tout ce qu’il a déjà réalisé pour les Rogationnistes, avec les Rogationnistes et par les Rogationnistes au Cameroun. Il y a encore beaucoup à faire, beaucoup à dire mais en attendant, on s’abandonne à la providence en lui suppliant d’envoyer dans son Eglise de nombreux et sains ouvriers car la moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux.

                                                                                    Frère DOURWE Bernard, RCJ

 

Vœux Perpetuels des Freres Ciza Mitima Jules, Dourwe Bernard et Harindintwari Jean de Dieu

En ce 08 Septembre 2015, à la fête de la Nativité de la Sainte Vierge Marie, toute la Congrégation des pères Rogationnistes, la Quasi-Province Saint Joseph d’Afrique, le Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia de Ngoya, les amis et familiers des confrères ont

connu une joie immense ceci grâce à la profession perpétuelle des Frères Ciza Mitima Jules (R D Congo), Dourwe Bernard (Cameroun) et Harindintwari Jean de Dieu (Rwanda) en la Paroisse Saint Pie X de Ngoya.

En effet, au cour de la célébration Eucharistique présidée par le Père Wilfriedo Cruz, Supérieur Majeur de la quasi-province saint Joseph d’Afrique, en présence de nombreux prêtres concélébrant parmi lesquels les trois nouveaux prêtres Camerounais Dieudonné, Gabriel et Jean Marcel ordonnés deux jours avant, nos frères ont donné leur oui définitif à la suite du Christ au sein de la congrégation des pères Rogationnistes.

Au cours de cette célébration eucharistique, 14 frères ont renouvelés leur engagement à la suite du Christ. Encouragés par les nombreux invités venant de tous les horizons, les frères Bernard, Jean de Dieu et Jules, après un long temps de discernement au sein de cette congrégation ont fait vœux pour toujours de pauvreté, chasteté, obéissance et de montrer du zèle au commandement du Seigneur «  Rogate Ergo dominum Messis ut Mittat Operios Santi in messem suam » (Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer les ouvriers à sa moisson) Mt 9, 38 ; Lc 10, 2.

Confions-les au Seigneur afin que lui-même qui les a appelés à sa suite leur accorde la grâce de la fidélité pour la plus grande consolation du Cœur de Jésus et de Marie.

Envoie Seigneur…de Saints Apôtres dans ton Eglise !!

2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg2015-09-10.jpg

Ordinations Sacerdotales des Pères Dieudonné, Gabriel et Jean Marcel

« La moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux, priez donc le maître de la moisson d’envoyer les ouvriers dans sa moisson » (Mt 9, 38 ; Lc 10, 2), cette devise caractéristique des Pères Rogationnistes a retenti en ce 05 Septembre 2015 dans toute la contrée de Mbanga, ville située dans le Moungo. Ceci grâce aux ordinations sacerdotales des pères Rogationnistes Dieudonné Baleba Baleba, Gabriel Kom Noumbissie et Jean Marcel Noumbissie Moumeni  des mains de Monseigneur Dieudonné Espoir Atangana, Evêque du diocèse de Nkongsamba en présence du Supérieur Majeur  de la Quasi-province d’Afrique, le Père Wilfriedo Cruz. En effet, la Paroisse Notre Dame de Lourdes de Mbanga-Moulon a connu en ce jour une éphorie sans pareil grâce à cet évènement de grande envergure. 

Ordonnés diacres le 31 janvier 2015 à Edéa, les trois élus du jour venant de terminer leurs parcours de formation requis pour la vie sacerdotale et religieuse Rogationniste au sein du Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia, ont mobilisé, de tous les horizons, une foule immense venue les encourager et prier avec eux. Le père Dieudonné Baleba Baleba a pris pour devise sacerdotale « Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce et je célébrerai le Nom du Seigneur. » Ps 116, 17.  Celle du Père Gabriel Ghislain Kom Noumbissie est «  Seigneur, tu sais tout, tu sais que je t’aime » Jn 21, 17 et celle du Père Jean Marcel Noumbissie Moumenie est «  Parle Seigneur ton serviteur écoute » Sam 3, 10. Tous veulent être les instruments de la grâce et du salut de Dieu parmi les hommes en œuvrant chacun dans la moisson. C’est pourquoi monseigneur Dieudonné Espoir n’a cessé de leur rappeler dans son homélie, qu’ils ne doivent jamais cesser de servir dans la joie peu importe les peines et joies qu’ils auront à
rencontrer dans leur vie sacerdotale. 
La moisson demeure abondante mais les ouvriers peu nombreux, à nos jeunes prêtres nous les souhaitons bon ministère sacerdotale et
portons-les dans nos prières.
Envoie Seigneur ….    de Saints Apôtres dans ton Eglise !!!

2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg2015-09-07.jpg

Ordinazione sacerdotale di tre diaconi nella Quasi Provincia San Giuseppe

alt

Saranno ordinati Sacerdoti il 5 settembre 2015 alle 9.00 nella chiesa parrocchiale Notre-Dame de Lourdes a Mbanga-Moulong (Camerun), i diaconi Dieudonné Baleba Baleba, Gabriel Ghislain Kom Noumbissie, Jean Marcel Noumbissie Moumeni. La sacra ordinazione avverrà per l’imposizione delle mani e la preghiera consacratoria di Mons. Dieudonné Espor Atangana, vescovo di Nkongsamba.

Vœux perpétuels du frère Dieudonné BALEBA BALEBA

2015-01-28.jpgEn ce 26 janvier 2015, toute la congrégation des Rogationnistes du Cœur de Jésus, la quasi-province Rogationniste d'Afrique, la communauté du Scolasticat Saint Hannibal Marie Di Francia de Ngoya et la famille biologique du frère Dieudonné sans omettre tous ceux qui lui sont chers étaient habités d'une joie particulière grâce à la profession perpétuelle du frère Dieu donné Baleba Baleba.

En effet, en présence des confrères, familiers et amis qui sont venus l'encourager, entre les mains du Supérieur Majeur le Père Wilfriedo Cruz, RCJ qui a présidé la Célébration eucharistique, le frère Dieudonné a dit son oui pour toujours à se consacrer au Christ au sein de la Congrégation Rogationniste après un long temps de discernement vocationnel.

Comme il nous l'a demandé à la suite de l'exhortation du Père Willy Cruz, portons-le dans nos prières afin qu'il trouve toujours grâce auprès de Dieu.

 

  2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg 2015-01-28.jpg

Cyangugu, ordination sacérdotale

altLa Paroisse Cathédrale Cyangugu et la congregation des Pères Rogationistes du Coeur de Jésus ont l' immense joie de vous inviter á l'ordination sacérdotale des Diacres BIRINDWA KAJIBWAMI François et KALINDA Jean Viateur qui aura lieu le 11 mai 2014 á la Cathédrale de Cyangugu par l' imposition des mains de son excellence Mgr Philippe Rukamba, Evêque de Butare au cours d'une célébration eucharistique qui  débutera á 10h00 .

 

Venez vous joindre á nous pour nous rendre grâce á Dieu.

 

Verso la conclusione la visita del Padre Generale in Africa

alt

Il giorno 12 giugno u.s. il Superiore
Generale, p. Angelo Mezzari, in visita alla Delegazione dell’Africa, ha
benedetto la nuova costruzione che ospiterà gli studenti di teologia della Casa
di Formazione di Ngoya, in Cameroun. 
L’occasione è stata provvidenziale perché ricorrendo la solennità della Pentecoste
ha implorato il dono dello Spirito su tutti i religiosi in formazione,
augurando loro che questa nuova casa possa essere il luogo della crescita nei doni
dello Spirito, della sapienza e del discernimento. Inoltre il Superiore Generale
ha voluto ringraziare in modo particolare Sant’Antonio di Padova, nell’imminenza
della sua ricorrenza, perché grazie all’aiuto dei benefattori è stato possibile
realizzare una tale opera.

Erano presenti oltre ai Padri della Casa di Ngoya, p.
Isidore e p. Shibu, anche i padri della Casa di Edea, p.
Willy e p. Philip, con i quali il Superiore Generale si è a lungo incontrato.
Il Padre Generale rientra a Roma il giorno 16 giugno.

{joomplucat:92 limit=4}

I bambini dell`adozione a distanza degli amici di Labico

Periodicamente nella casa di Aluva vengono invitati gruppi dei numerosi bambini e bambine che ricevono il sostegno di benefattori italiani con l`adozione a distanza curata dall`Ufficio Missionario Centrale. Il 7 novembre, in coincidenza con la visita del Padre Generale a quella comunita` e` stata la volta di novantatre bambini e bambine, adottati “a distanza” dagli amici di Labico, bambini che provenivano dai paesi vicini, accompagnati dai loro genitori. E` stato un momento di festa e di gratitudine, manifestata con lo sguardo pieno di gioia, nel ricevere il segno di una solidarieta` che giungeva da lontano ma che era avvertita particolarmente vicina.Image

P. Elisée Kabera, dottore in teologia

Nel pomeriggio di oggi 18 giugno, a seguito della difesa pubblica della tesi "La pastorale de la Jeunesse au Rwanda" presso la Pontificia Università Lateranense ha conseguito il dottorato in S. Teologia nel Pontificio Istituto di Pastorale "Redemptoris Hominis". Moderatore è stato mons. R. Gerardi e correlatori D. Biju-Duval e S.Currò. La tesi si compone di cinque caoitoli, partendo dalla situazione sociale e culturale della popolazione rwandese, passando per l'evengelizzazione fino a fermarsi sulla pastorale della gioventù. Alcune prospettive pastorali per i giovani in Rwanda, costituiscono il quarto capitolo, mentre all'ultimo sono affidate indicazioni per una educazione alla pace in Rwanda. Auguri al neo-dottore che sicuramente metterà a frutto la sua competenza pastorale nel campo formativo nella Delegazione dell'Africa.