Troisième jour de l’Assemblée Régionale au Cameroun, 14 septembre

Tout comme les jours précédents, le troisième jour de notre assemblée débuta par la Sainte Eucharistie présidée par le Révérend Père Bernard DOURWE secrétaire provincial et nouvellement nommé supérieur de la Maison de formation Saint Hannibal.

Avant de commencer notre premier débat du jour, le provincial Donna les résultats du vote effectué à la veille portant sur la question de la décentralisation, la durée du Diaconat et la période d'ordination

Au sujet de la décentralisation, nous avons eu 14 voix pour la décentralisation et 3 voix contre la décentralisation.

Au sujet de la durée du Diaconat, sur les 17 confrères votants, 17 ont opté pour une durée d'au moins 6 mois.

Pour la période d'ordination :14 confrères ont proposé que cela soit durant la période allant de janvier-Mars.

Ensuite, nous avons abordés les questions de projets comme moyen d'autofinancement, études et spécialisation, possibilité d'ouverture dans d'autres pays ou régions et quelques communications. Par la suite, le supérieur majeur, avec participation des confrères présents, ont mis sur pieds des équipes qui nous aideront à mieux suivre les projets ici au Cameroun il s'agit du Père Willy, Père François, Père Jean Marcel, Père Williams et du Diacre David, 

et d'une équipe responsable de l'organisation du jubilé des 25 ans des Rogationnistes au Cameroun : père Cyriaque, père Bertrand, père Hervé, père Bernard et père Freddy.

La question du représentant légal du supérieur majeur a aussi fait l'objet de nos débats et après vote, le Père Cyriaque sera choisi comme représentant légal du supérieur majeur au Cameroun .

Dans l'après midi, notre entretien sera basé sur la présentation des plans d'actions des conseillers par secteurs notamment sur la formation, vie religieuse et pastorale vocationnelle; le Rogate ; Paroisse, apostolat des laïcs et des jeunes ; charité et missions.

Nous terminions ainsi cette belle journée avec la récitation des Vêpres solennelles.

Père Marius Clovis Mabou, rcj.